Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une école au Kham

Travaux de printemps (p. 20)

Lettre-paraine-1-modified.jpgLa situation au Kham est particulièrement tendue et souvent dramatique. Comme chaque année à la même époque (nouvel an, anniversaire de la fuite du Dalaï Lama en Inde …) les Tibétains sont sous haute surveillance. Les échanges avec Tsering sont alors plus difficiles et la plus grande prudence est de rigueur. Mais notre soutien n'a jamais faibli non seulement avec les parainages permanents d'enfants mais aussi avec les projets communs.

 Les parainages concernent toujours cinq enfants des divers villages. Nous faisons désormais un versement tous les trois mois, pour réduire les frais bancaires. Il est important de pouvoir ainsi aider individuellement quelques familles en difficulté. Nous faisons confiance à Tséring pour les identifier. Du reste, il nous a fait une bonne surprise en nous envoyant en Février deux lettres manuscrites rédigées par les parents de ces enfants à l'attention des parrains (voir ci contre). Il est bon de voir et de sentir le courant circuler entre chacun de nous d'un bout à l'autre de cette chaîne d'amitié.

Quant aux projets communs, ils ont toujours pour cible le hammeau de Zopa, bien qu'on ne perde pas de vue le village de Dongnyu où nous avions démarré notre action en Septembre 2008.

Les devis élaborés par Tséring pour la construction d'une bibliothèque aboutissent à des montants au delà de nos possibilités, du fait en particulier des coûts de main d'oeuvre et de location de moyens pour l'extraction de pierres et pour amener les autres matériaux dans ce village si loin de la ville et si difficile d'accès. Les dossiers de demandes de subvention 2012 au Conseil Général des BdR et à la Municipalité de Sénas que nous n'avons pas manqué de déposer, sont d'ailleur centrés sur ce projet.

 Alors, désireux malgré tout de lancer ce beau projet sans attendre, nous nous sommes mis d'accord avec Tséring et l'Instituteur, pour commencer à acquérir des livres, construire des étagères dignes de les recevoir et, dans un premier temps, rechercher un lieu suffisamment sûr dans le village pour abriter cette première collection et lancer cette saine activité parmi les enfants et les adultes. Nous avons dores et déjà transféré les fonds correspondants en y ajoutant de quoi refaire les peintures des murs (blancs) et du plancher (rouge) de la classeTsering-at-HK.jpg, renouveler les affaires scolaires indispensables aux 30 élèves de Zopa et leur fournir une médecine de base pour contrer rapidement les petits mais fréquents problèmes de santé. On espère que les conditions seront favorables pour que nos amis puissent mettre en place dès le printemps et sans encombre tout ce que nous avons prévu.

Et pour terminer, voici une photo récente de Tséring avec son épouse et sa petite fille. Porté par ce bonheur familiale, notre correspondant tient plus que jamais à continuer d'être le relais de notre association afin de permettre aux enfants de sa terre natale d'aller au bout de leurs rêves et de trouver, tout comme lui, leur place dans le monde. A chacun de ses messages, il ne manque jamais l'occasion de vous remercier, à sa manière ... « may Palden Lhamo protect you all ».

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article