Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une école au Kham

La nouvelle école est ouverte ! (p 15)

  les écoliers de D. vous saluent bien !       C'est finalement le 22 Septembre 2010 que la nouvelle école du village de D. a ouvert ses portes. Rappelons nous que deux ans auparavant, alors même que nous initions ce projet de scolarisation dans une vieille batisse délabrée, le niveau d'alphabétisation était quasiment nul, et il a fallu que Tséring, aidé du chef du village, puisse convaincre chaque famille de la nécessité d'un minimum d'instruction pour leurs enfants.

        Sous notre impulsion et avec notre soutien et celui, précieux et efficace, de Tsering, Yangtsok et Dolmakar ont tenu à merveille pendant deux ans le rôle d'institutrices bienveillantes pour une trentaine d'enfants tout joyeux d'apprendre enfin à lire, écrire et compter. C'est donc bien cette entreprise qui, indirectement ou pas, a fait que l'administration locale avait décidé en 2009 une telle construction, si improbable dans une vallée si éloignée de tout, en y investissant plus d'un million de Yuans (environ cent mille Des batiments flambant neufsEuros)

      Composée de quatre batiments confortables, bien chauffés et meublés de façon moderne, l'école accueille 86 enfants de 6 à 12ans répartis en treize groupes. C'est donc non seulement les familles de D. qui profitent de cette aubaine mais aussi ceux de S., une bourgade voisine … « d'une pierre deux coups ! » Le premier cycle long de six années y est complètement assuré (alors que jusque là, les deux dernières années se déroulaient au district de R. et tant pis pour ceux qui ne pouvaient s'y rendre).

       des classes modernes et ... chauffées Un des batiment abrite la cuisine où deux cuisiniers s'affairent, et une grande salle à manger pour les internes et demi pensionnaires. Un autre est consacré au sport en salle alors que, dans la cour, un terrain de basket et une table de tennis de table témoignent que le jeu fait aussi parti de l'éducation physique. Il ne faut pas oublier une grande salle de bain avec douches qui indiquent que l'hygiene est aussi pris en compte. Il y a même les dortoires pour les internes. Deux assitantes veillent au bien être des enfants.

       Mais bien sûr, l'action de l'association ne faiblit pas pour antant … il nous faudra veiller à ce que, dans le temps, tous les enfants de D. et de S. puissent continuer à bénéficier de ce service éducatif sans qu'aucune famille ne soit lésée. Et puis, le village de Z.,  encore plus isolé et difficile d'accès, où nous tentons de mettre en place une aide pour le courageux Tashi N. et ses enfants.

Partager cet article

Repost 0