Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une école au Kham

Expédition Zopa (p 17)

 

Menuisiers à motoComme convenu, un matin de fin Février 2011, Tséring et deux menuisiers ont enfourché très tôt les motos, louées la veille et chargées de quelques outils indispensables. Cent kilomètres de voie approximative les séparent de Zopa, où l'instituteur Tashi Norbu les attend.

Là, ils seront logés chez une famille heureuse et fière d'offrir leur hospitalité à cette équipée salutaire qui vient de si loin pour … réparer « leur » école !

La première tache, non la moindre, consiste à remplacer les 58 carreaux brisés ou manquants pour redonner à la classe et aux locaux des instituteurs, ce minimum d'isolation qui faisait cruellement défaut, en particulier lorsque le vent, la pluie ou la neige s'invitaient à l'intérieur des pièces et rendaient la vie si pénible. Les 65 carreaux de bonne facture achetés à la ville, avaient été préalablement acheminés … en voiture, car il n'était pas question d'utiliser les motos pour ce « convoi très spécial » !  Zopa School - Broken glasses

Ce fut une longue tâche qui a demandé de la patience, de l'adresse et aussi de la résistance physique, sous les flocons de neige qui n'ont pas manqué de tomber … juste pour arroser l'évènement.

Et puis il fallut entreprendre les vrais travaux de menuisier et réparer tabourets, bancs, tables et étagères. Les 3 kilos de clous n'ont pas été de trop pour rendre à tout ce matériel une bonne part de leur solidité et de leur confort d'origine.

Il faut bien sûr ne pas oublier le plancher, complètement rongé par l'humidité dans un angle de la salle. Un grand merci au « Maire » du Village qui a contribué au don de 11 planches par une famille généreuse ainsi que par un petit temple voisin ! Ce jour là, les va et vient de la scie Refait à neuf !à bois ont résonné à Zopa et, dans la petite salle de classe, il sentait bon la sciure toute fraiche. 

Tséring nous raconte la joie et l'étonnement des villageois de voir leur petite école à ce point transformée. Et son bonheur est rempli par le sourire des enfants, si heureux de s'assoir sur des bancs confortables et de poser leurs livres et leurs coudes sur des bureaux enfin stables ! Au fait, leurs affaires aussi sont toutes neuves (livres, cahiers, stylos, feutres, règles …), autant ne pas faire les choses à moitié.

Dans la série « bonnes nouvelles » Tashi Norbu reçoit désormais un vrai salaire d'instituteur, et l'administration a nommé 2 suppléants pour assurer une continuité des cours lorsque Tashi est indisponible. Le Maire et Tséring ont recommandé aux familles et aux enfants de prendre soin des locaux rénovés de leur école …

Tséring remercie vivement tous les membres et les partenaires (Mairie de Sénas et le CG 13)

Partager cet article

Repost 0