Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une école au Kham

Après les vacances (p. 14)

         Dans le Haut-Sichuan, comme ici, ce fut les vacances d'été mais dans une version « raccourcies » de six semaines entre le 19 Juillet et le 1er Septembre. Cette année, la mousson, particulièrement forte (parfois désastreuse), a favorisé la poussée des « champignons chenilles », trésor des hautes vallées du Kham, donc très prisé de ses habitants et dont la récolte perturbe parfois la rentrée des classes ! Lorsque Tsering, notre fidèle correspondant, est trop pris par son activité professionnelle à Lhassa, il confie à son copain Tashi Nyima les missions que nous proposons sur les écoles, les enfants etc …

             C'est sous l'impulsion de notre Association et de Tséring que l'administration locale avait décidé l'an dernier la construction d'une école à D. Aujourd'hui, le bâtiment et les salles sont terminées mais les maçons, couvreurs, plâtriers, peintres et carreleurs ont cédé la place à cinq menuisiers qui s'activent à « mettre sur pied » les tables, bancs, lits … gageons que tout sera terminé d'ici fin Octobre (si la cueillette aux champignons le permet !). En attendant, l'école reprend dans l'habituelle salle « communale » avec nos institutrices préférées Yangtsok et Dolmakar et Yingchenli, le directeur de la nouvelle école à venir.

             En ce début d'année, l'intervention de notre Association est multiple: le parrainage, la santé, le renouvellement de matériel et le projet Z.

            Parmi les quatre enfants de D. parrainés, trois entrent cette année dans la « grande école » de Xiangcheng. C'est une première, depuis la reprise de la scolarisation dans ce hameau, initiée par « Une école au Kham » en 2008. Autant dire que nous allons suivre de près la progression de ces « pioniers » en herbe !

             Pour ce qui est de la santé, inséparable à nos yeux d’une mission de scolarisation, nous préparons avec Tséring la mise en place et le financement d'un nouveau déplacement à D. du Docteur Janyiang en Octobre. Le but est d'offrir à chaque enfant l'opportunité d'une visite médicale et de distribuer à tous (sous contrôle) des médicaments de base. Nous ferons notre possible cette année pour que les enfants de Z. puissent aussi bénéficier de cette opération. Il faut dire que ces villages reculés n'ont pas cette « chance » d'avoir un docteur « sous la main » comme dans des villes; et de fait, la mortalité y clothes for kidsest trop souvent au dessus de la moyenne.

          Quand au soutien matériel, il se traduit non seulement par notre participation au renouvellement des livres, cahiers et autres mais aussi par l'achat de quelques vêtements d'hiver pour les enfants des familles les plus nécessiteuses. On sait combien cette saison est longue et rude à ces altitudes. De plus, nous avons récemment expédié un colis avec pulls, pantalons, anorak (photo ci-contre) généreusement offert par nos membres.

            Le projet Z., lié à ce village de Z. situé à 45 Km de D., encore plus isolé et oublié, vise à aider l'instituteur Tashi Norbu à améliorer les conditions de travail pour la plus grande joie de ses 33 jeunes élèves. Les détails sur les réels besoins et les coûts associés sont en cours d'élaboration. Pour approfondir les éléments de ce projet, identifier les urgences, nous comptons sur le voyage sur place d'une de nos adhérentes d'outre Rhin en Octobre. Elle sera notre ambassadrice, et nous avons ensemble (par téléphone et email) fait en sorte que Tsering organise pour elle (entre autres) une rencontre avec Tashi Norbu.

             C'est une nouvelle aventure, d'autant plus belle qu'elle est audacieuse. Nous allons la réussir grâce à chacun, ici et là-bas, mais aussi grâce au soutien de la Mairie de Sénas et à celui du Conseil Général des BdR qui nous a donné sa confiance en nous octroyant une première subvention. On peut d’ores et déjà lui assurer que nous ferons en sorte qu'il ne soit pas déçu.

Partager cet article

Repost 0