Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une école au Kham

Le temps des examens ... (p.9)


Au Kham, c'est la saison des moussons. Le temps pour Tséring d'acheter pour les enfants quelques affaires scolaires consommables comme des cahiers et des crayons, et le voilà parti avec un ami vers le village des enfants nomades, enfourchant sa moto sous une pluie battante. La nuit tombée, exténués, ils arrivent enfin à l'école. Les enfants sont déjà retournés chez eux, dans leurs familles respectives. Mais les deux institutrices, Yangtsok et Dolmakar, sont présentes, préparant avec application … les examens du lendemain. Trois jours consécutifs seront consacrés à ces contrôles de connaissance. A cette occasion, ils auront droit à la visite de deux responsables du District.

Après avoir pris son petit déjeuner, Tséring se poste devant la porte d'entrée en bois. Les enfants arrivent les uns après les autres et, heureux de le voir, lui avouent néanmoins leur inquiétude plus ou moins grande à l'approche de ce nouvel exercice qui les attend. C'est pour lui la preuve encourageante que, partis de rien ou de si peu, ces filles et fils de nomades ont, après quelques mois à peine, commencé à prendre conscience de la valeur de l'éducation. Sur le vieux tableau noir délavé, les institutrices écrivent une à une les questions et les jeunes élèves tentent une réponse sur la feuille de papier qui leur a été distribuée. Dans cette classe en assez piteux état, les voir ainsi, attentifs et concentrés, réfléchir le nez au plafond puis se pencher avec hésitation ou plein d'assurance sur leur vieux bureau, avec pour tout bruit de fond le crissement de la craie et des crayons, remplit Tsering d'émotion, de joie et un peu de fierté aussi ! Avant la tombée du jour, il y eu la séquence « photos » dédiée en grande partie à « la lointaine association » ... à nous quoi ! Au dehors la pluie continue de tomber sans relâche; il faudra bien un jour refaire ce toit ! Mais la nature tout autour n'a jamais été aussi belle, endossant sa verte parure de saison.

En Octobre, nous partirons à quatre en vacance dans le Kham. Nous visiterons la région, irons autant que faire se peut à la rencontre de ses habitants et, bien-sur, rencontrerons Tséring,Yangtsok, Dolmakar et … les enfants! Tout le monde là-bas se fait une joie à la pensée de cet évènement. Le but est de leur apporter notre soutien en votre nom et de nous rendre compte sur-place des possibilités de progression du projet. Sur une proposition éclairée du Conseil Général des B.D.R., prendre contact avec un représentant du Consulat de France à Chengdu (capitale du Sichuan) est aussi envisagé. Nous ne manquerons pas de vous rapporter les faits, impressions et photos à notre retour.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :