Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une école au Kham

Le 3 Mars, finies les vacances d'hiver ... c'est la reprise ! (p.7)

Le 3 mars, après les deux mois d’arrêt d’hiver traditionnels, les enfants Nomades ont repris avec joie le chemin de l’école sur le site de Nomades du conté de Xiangcheng où Tséring a pu, en Novembre 2008 et avec notre soutien, mettre en place son projet d’alphabétisation. Rappelons que pendant les 2 premiers mois de l’année, en dehors des périodes de célébration des « nouvel-ans » Chinois (fin Janvier) et Tibétain (fin Février), Tséring (aidé de son ami Tashi Dhundup) a retrouvé dans son district 43 des 70 adolescents venus à lui de leur plein gré en Janvier 2008 pour améliorer leur pratique d’Anglais et de Tibétain. Mais revenons au programme dédié aux enfants Nomades ! Les deux « jeunes » institutrices, rappelées dès Novembre 2008 par le responsable du Village de D. sous l’impulsion de Tséring, assurent régulièrement les classes aux 30 enfants de 6 à 12ans inscrits. Il s’agit de Dolmakar et de Yangtsok, toutes deux mères de famille. C’est aujourd’hui grâce à l’aide financière qu’il reçoit de notre part, que Tséring s’efforce de subvenir à leur besoin.

Retenu à Kuiming, capitale du Yunnan, pour des raisons de santé touchant un de ses proches (en bonne voie de guérison), Tséring est régulièrement en contact avec Dolmakar et Yangstok, et nous envoie le 13 Mars le message suivant (en substance) : 

         « Aux membres de l’Association:… A ma demande, le Chef de notre District a sollicité le bureau chargé de l’Education en vue d’un soutien financier de nos deux institutrices … je pense que c’est en bonne voie … Yangtsok m’a dit que si le fonctionnement de notre école continuait avec autant de régularité, il se pourrait que l’administration la prenne en compte … grâce au mari de Dolmakar et au principal de l’école primaire ici, nous avons pu renouvelé nos livres …  quelques enfants progressent bien en langue Chinoise et en Tibétain … c’est plus dur pour le Chinois car il n’y a pas de lettres en soi comme en Tibétain ou en Anglais … le premier stade est de leur apprendre le Pinying puis de reconnaître les caractères … pour ce qui est du calcul, la plupart maintenant connaissent addition et soustraction … il va falloir passer aux multiplications et divisions …  quant à la reconstruction de l’école … ce ne sera pas facile … car plancher, toit, murs et fenêtres n’ont rien à voir avec ceux des autres écoles ! … nous avons besoin de planches … j’ai fait des demandes au service des forêts … puis il nous faudra payer un charpentier … ceci prendra du temps … pour ce qui est des meubles, je pense préférable de fabriquer des tables avec banc pour deux … aujourd’hui nous manquons de bureaux … un menuisier sera nécessaire là aussi ... je sais combien vous mettez votre confiance en moi … je comprends aussi qu’il est difficile de votre côté de collecter de nouveaux adhérents ou d’obtenir des soutiens extérieurs d’organismes administratifs ou autres … sachez que je m’efforcerai d’obtenir des aides de mon côté aussi … d’ici peu je retournerai à notre l’école … merci beaucoup à chacun d’entre vous pour ce que vous faites pour les enfants et l’école »


Les mots de Tséring complétés par deux photos significatives de l’école et des conditions de classe, se suffisent à eux-mêmes. Toute bonne idée en vue de compléter l’aide que nous lui apportons est bonne à prendre, alors n’hésitez pas à écrire ou à téléphoner. Les réponses aux demandes de subventions Municipales, au Conseil Général et de mécénat d’entreprise sont en attente. Un dossier "Conseil Régional" est en cours.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :