Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Une école au Kham

A l'est des plateaux Tibétains, sur les chemins du Kham ...

 

                  
Partons ensemble à la découverte du Kham, lentement, par étapes successives, pour mieux en apprécier les multiples richesses ...

Vaste territoire à l’est du plateau Tibétain, à une altitude moyenne de 3500 mètres, on l’appelle aussi « Quatre rivières, six montagnes ».

Grâce à un climat bénéficiant des moussons d’été, les forêts et marécages s’y répandent, mais aussi les vertes étendues de pâturage que sillonent toujours nomades et semi-nomades.

Entre ses hauts sommets de plus de 6000 mètres se profilent des gorges profondes qui offrent aux quatre grands fleuves qui y naissent une voie royale jusqu’aux mers du sud ou jusqu’à l’océan. Ils ont pour nom Yangse, Yaling, Mekong et Saloueen.

Les montagnes, Kawa Karpo, Manigongo ou Zhara Latze, pour n’en citer que trois, sont toutes vénérées par les « Khampas ».

Le Kham s’étale principalement sur la Préfecture autonome Tibétaine de Qamdo, sur province du Sichuan, et à un moindre niveau sur celles du Qinghai au nord et du Yunnan au sud.

Chamdo, chef lieu du Qamdo, était reconnue comme la capitale du Kham.

Dans le Sichuan, aux confluents des rivières Tar et Tsé, la ville de Kangding (« TarTsédo » en Tibétain), située dans la Préfecture autonome de Garzê dont elle est le chef lieu, constituait autrefois le point de départ de "la route du thé" vers les plateaux Tibétains.


 
                                                          ...  suite du voyage .... le Tadji de Manigongo

Partager cette page

Repost 0